Unité Pastorale de Soumagne-Olne

             bandeau fecher

                              Paroisse-St Corneille de Fécher (Liège-Belgique)

  Vie Paroissiale

Actualités

Annonces et intentions
de messes


Marie Lecoquay

La sacristie


Equipe Pastorale

Vie associative

Nos écoles

Liens
________
Les contacts

































































Un peu d'histoire...
 
Qui est Corneille ?

Elu en 251, le pape Corneille meurt en exil à Citilavecchia en 253.

Il a lutté  contre les hérésies mais contrairement à certains, il souhaitait aussi le pardon de ceux qui avaient renoncé à leur foi puis voulaient rentrer dans l’Eglise.  Pour cela, il fut soutenu par son ami Cyprien, évêque de Carthage. Ils travaillaient tous deux pour l’unité de l’Eglise et le pardon vis-à-vis de ceux qui l’avaient quittée. Il est considéré comme un martyr car il a lutté pour la foi mais a été rejeté.

Pourquoi le prie-t-on ?

Saint Patron de notre paroisse, il est vénéré en tant que protecteur  contre les convulsions, les attaques d’apoplexie, la paralysie et l’épilepsie.  Ses reliques se trouvent dans notre église qui lui est consacrée.

Sa statue est près de l’autel latéral de droite avec le petit reliquaire que nous pourrons vénérer après avoir récité la petite prière suivante, adressée à Dieu par l’intermédiaire de  Saint  Corneille.

reliquaire st corneille
Reliquaire de St Corneille

st corneille

Saint Corneille est fêté le 16 septembre







Prière à St Corneille

O Dieu qui avez donné à Saint  Corneille le don des guérisons surnaturelles, nous vous prions d’accorder à tous ceux qui  auront recours à  ce grand Saint, par son intercession et par ses mérites, la grâce d’être préservés des convulsions, paralysie, épilepsie et autres maladies, ainsi que de persévérer dans la voie du salut éternel.

Par Notre Seigneur Jésus-Christ.

Amen.
(Imprimatur de Monseigneur van Zuylen donné à Liège le 14 septembre 1956).

marie lecoquay

Lire la présentation de Marie Lecoquay

Chanson pour Marie Lecoquay

Marie Lecoquay, Martyre de la paroisse de Fécher

Il est de nombreux trésors nationaux, témoins de notre passé grandiose. Ils ont une valeur inestimable et font partie du patrimoine bien gardé de tout pays.

Mais il existe aussi une autre forme de trésor, c’est le patrimoine humain. Certaines personnes ont marqué nos civilisations par leur bravoure ou leur génie, par leur art ou leurs bienfaits et l’on entretient leur souvenir à travers le récit de leur vie.

Parmi ces trésors du cœur, il y en a trop qui risquent de passer dans l’oubli parce qu’ils n’ont rien fait de spectaculaire et pourtant ils ont tellement marqué ceux qui les ont connus qu’on souhaite en perpétuer le souvenir.



_














Dernière révision de cette page: 26.05.2018
Unité Pastorale de Soumagne-Olne © 2018- Photos et droits d'auteurs
___________________
L'église St Corneille de Fécher, son histoire...

La première église de Fécher.

Premiers indices.

En 1274, le chevalier Winand de Fécher rédige un testament en faveur des moines de l'abbaye des Prémontrés (pendant des siècles, ceux-ci ont été les curés de Soumagne, d'où le nom de Sou-magne-les-Moines). Etaient présents : le frère Thomas de Huy, curé de Soumagne et confesseur de Winand, le frère Renier de Maestricht, alors célébrant à Fécher, les fils de Winand, à savoir Guil-laume et Henri, son gendre Nicolas de Romsée, l'épouse du testateur, Dame Lutgarde et leurs filles Ysabeau, Marguerite, Helwide et Catherine, et enfin un certain Lambert de Gérardrie. (Réf. : Archives des Prémontrés de Beaurepart, par Jean Mornard, dans le « Spot », janvier 1984.) Le fait que le frère Renier soit célébrant à Fécher semble impliquer qu'il y avait bien une chapelle à Fécher. On peut lire dans « Histoire et Patrimoine des communes de Belgique, La province de Liège, Ed.Racine, 2010, p.429 » : L'important hameau de Fècher sera doté, dès avant 1280, d'un édifice pour le culte, ... dédié à Saint-Nicolas.

          Dans un acte notarié du 1er juin 1465, on peut lire pour situer l'emplacement d'une parcelle vendue : « az terres de saint Nicolay de Féchier ». Dans un acte du 3 octobre 1533 (parfois considéré comme la plus ancienne référence), on trouve une autre référence : « alle terre de saint Nicholas ». (Réf. : Toponymie de Soumagne et Mélen, Jean Lechanteur, professeur à l'ULg.)

Rédigé par Gilbert Andernack

Lire la suite

Conaissez-vous votre village?
Fechier ?
Fechire ?
Fechy ?
Fecher ?
Basse, Haute Fecher ?
Fètchî ?
Fécher ?
Fètchi ?


Explications:


Les curés
de la paroisse de Fécher

-
La chapelle Saint-Nicolas de Fécher dépendait de l'église paroissiale de Soumagne. Un arrêté royal du 11 juillet 1842 a érigé en paroisse, la communauté de Fécher qui se composait des habitants de Fécher, Micheroux et Wergifosse. Pour remplacer la chapelle, une nouvelle église a été construite à partir de 1852 ; elle a été dédiée à Saint-Corneille. Voici la liste de ses curés ici.


Marie LECOQUAY,
un trésor du coeur !


marie lecoquay